03/01/2017

4h de vol en paramoteur au-dessus des Pyrénées

Superbe images des Pyrénées

 

 

10/12/2016

Pyrénées : ouverture de la station d'Ascou-Pailhères

Les récentes et généreuses chutes de neige sur les Pyrénées ariégeoises ont permis l’ouverture précoce des stations de ski, notamment en Haute-Ariège.

Samedi et dimanche derniers, c’est Ascou-Pailhères qui a décidé le temps d’un week-end d’ouvrir son domaine skiable aux visiteurs avant l’ouverture officielle du 22 décembre.

Une manière de caler le matériel, de retrouver les bonnes habitudes pour le personnel de la petite station qui s’est dotée cette année d’un nouveau responsable de la sécurité en la personne de Cédric Peyre, bien connu dans le milieu de la montage.

ski.JPG


En effet, pisteur secouriste, pompier spécialisé dans le secours en montagne, mais également maître chien d’avalanche, ce professionnel organise régulièrement des stages «recyclage» permettant aux maîtres chiens de se remettre à niveau.

Cette station tendance nature a vocation à accueillir une clientèle familiale car elle offre un cadre adapté aux enfants et aux adultes qui chaussent les skis pour la première fois.

Alliant ski et découverte de la nature, le domaine se déploie sur 20 km de pistes entre 1500 et 2000 m sur les contreforts du Tarbésou, à travers une des plus belles sapinières de Haute-Ariège.

Les adaptes du snowboard y trouvent aussi un terrain d’aventure et les amateurs de glisse technique leur bonheur.

Si bien qu’il ya quelques années, la piste rouge du Tarbésou a servi à la présélection au sein des Pyrénées des benjamins pour l’équipe de France de ski alpin.

Avec un mètre de neige en bas des pistes et plus d’1,50 m sur les sommets, Ascou a réussi dimanche dernier à attirer 200 personnes sur ses 14 pistes alors qu’ils étaient plus de 3000 skieurs sur les trois domaines de la station d’Ax.

«Nous n’avons pas la même offre, ni la même clientèle mais nous jouons la complémentarité» explique Eric Laurent, directeur de la station qui cette année a réalisé des aménagements d’aires de pique-nique et fait installer une web-cam pour suivre en direct l’actualité et la météo de la station.

Sur place, de quoi passer une journée en famille ou entre amis avec location d’équipement, vaste espace luge sécurisé pour les enfants, cours dispensés par les professionnels de l’Ecole de ski et snack-bar à la terrasse panoramique ouverte sur les pistes.


 

16/11/2016

Le Parc Régional Naturel Corbières-Fenouillèdes

 

Actuellement si trois PNR sont organisés en Région, celui du Haut-Languedoc, de la Narbonnaise et des Pyrénées-Catalanes, quatre projets sont en cours, le PNR Corbières-Fenouillèdes et ceux d' Aubrac, des gorges du Haut-Allier-Margeride, d'Uzège-Pont du Gard. Il s'agit dans ces démarches, de mettre en cohérence la stratégie de développement harmonieux du territoire du Pacte régional avec des paysages d'exceptions qui deviennent moteur d'actions économiques, culturelles, environnementales.

L'implication des intervenants animant la tribune a laissé place à la participation constructive du public. Les échanges ont permis d'aborder les nombreux aspects que supposent le projet de Parc Régional Naturel Corbières-Fenouillèdes: cahier des charges, limites territoriales, cohérence écologique, urbanisme, le programme triennal portant sur les engagements financiers...



L'assemblée était donc très attentive à ce projet qui articule les échelles de la vie politique locale, Régionale et Nationale. Car pour se concrétiser, ce sont label national et décret ministériel qui devront être signés par le Premier Ministre et le ministre de l'Ecologie.



Aujourd'hui, un budget de 125 000€ va permettre, d'ors et déjà, de financer l'étude de faisabilité de ce projet de préservation et de valorisation de paysages d'exceptions et le chargé de mission qui en sera responsable.

Pour en savoir plus : www.parcs-naturels-regionaux.fr/

 

25/09/2016

salon de l'habitat Perpignan : Construire Malin

Ce week-end du 25 septembre se tient le salon de l'habitat de Perpignan ("salon de l'habitat, du cadre de vie et de l'immobilier") pendant 4 jours.

Le moment d'y côtoyer les professionnels de la maison avant la traditionnelle foire-expo de Perpignan qui a lieu quelques semaines plus tard en 2016...

Ce salon de l'habitat est plus confidentiel que la foire-expo avec ses 20 000 visiteurs attendus (contre 70 000) mais est l'occasion de nouer une relation plus approfondie avec les divers exposants . C'est ainsi que l'on peut y découvrir les incontournables de la construction de maison à Perpignan  : Construire Malin , Bautec, Curto, Marcou Habitat ... avec des conseils spécialisés si vous avez un projet de construction

D'ailleurs Construire Malin m'a expliqué qu'ils proposaient au candidats à la construction, du "clé en main" : vous avez 1 projet, ils vous trouvent les artisans pour construire la maison (maçons, plombier, électricien, carreleur, plaquiste...), l'architecte même pour peaufiner les plans de votre maison, ils vous proposent des terrains à bâtir (sur la côte - Argeles sur mer, Saint Marie...-,  ou sur la plaine du Roussillon) et déposent aussi le permis de construire, en s'occupant de toutes les démarches administratives.

C'est un gain de temps colossal. Cela s'appelle du "courtage en travaux " et c'est une très bonne idée !

habitat.JPGPlus loin, dans ce salon de l'habitat de Perpignan on trouve les habituels piscinistes mais aussi tout pour la déco de votre salon ou de la cuisine.

Donc un  salon plus intimiste que la foire-expo de perpignan et où on a largement le temps de discuter et découvrir les offres des exposants comme l'an dernier : http://www.lindependant.fr/2015/10/02/salon-de-l-habitat-...

je conseille

 

 

 

23/08/2016

Montardit , une chapelle insolite au coeur du Volvestre ariégeois

 Notre Dame de la Goutte, tel est le nom de cette chapelle à l’architecture improbable, digne d’une réalisation du Facteur Cheval, édifiée en bordure de route sur la départementale reliant Montégut à Ste Croix Volvestre.

goutte.JPGConstruite à partir des années 1960 par l’abbé Jean-Marie Piquemal, curé de la commune, cet ecclésiastique originaire de Liers, canton de Massat, était bâtisseur dans l’âme.


Pour preuve, ordonné à ses débuts prêtre sur la commune d’Arnave, il entreprend la restauration de la petite chapelle romane dédiée à St Paul dans la montagne.

Il y fabrique un abri pour une pierre dite miraculeuse réputée guérir contre l’épilepsie.

En 1951, l’abbé Piquemal arrive à Montardit et son ministère couvre six paroisses du canton.

Poussé par des raisons humaines (il voulait rassembler tous ses paroissiens dans un lieu de culte facile d’accès) il entreprend le chantier de ce nouvel édifice :

«Je me suis mis à ramasser des cailloux, puis des pierres un peu partout […] puis j’ai cherché un maçon, lui maçonnait, moi je faisais le manœuvre […]

Je ramassais des galets, je taillais de belles pierres avec l’acharnement d’un chercheur d’or […] quand la chapelle fut terminée, j’avais encore des réserves de force pour édifier un chemin de croix à l’extérieur
»

Se faisant aider d’un maçon, il habille les murs de pierres et de bois, ramasse des galets ronds dans le Vop et récupère des matériaux auprès de ses paroissiens.

Habité par cette ferveur et cet esprit d’entreprise, le curé parvient à édifier sa chapelle, un lieu unique empreint de quiétude et de sérénité.

La chapelle Notre Dame de la Goutte -vocable lié à l’humidité du site- est devenue lieu de pèlerinage officiel en 1985 et depuis, tous les 15 septembre, on y célèbre Notre Dame des Sept Douleurs.